La sodomie (vue par Madeleine)


Sexe et libertinage / dimanche 3 février 2019

Ah la sodomie… C’est sans conteste une de mes pratiques favorites. Et pourtant c’était pas gagné. Avant de connaitre James, j’avais déja expérimenté plusieurs fois la sodomie mais… ouille ! C’était une pratique que j’évitais autant que possible et à laquelle je ne cédais que pour faire plaisir à mon (unique) partenaire.

Dans mes fantasmes, en revanche, c’était une autre affaire, je soupçonnais que c’était autre chose que ce truc qui faisait mal. J’avais raison ! C’est une pratique qui peut réunir tout ce que j’attends dans un rapport sexuel : tendresse, complicité, douceur, bestialité voire brutalité (non non tout ça n’est pas incompatible quand on le fait avec amoooour). Sans compter que c’est pour moi la voie royale vers l’Orgasme (si si).

La première fois que j’ai abordé le sujet avec James (vous pouvez d’ailleurs lire l’article de James à ce sujet La sodomie vue par James) j’avais encore plein de préjugés : c’est sale, c’est honteux, ça fait mal… Mais rien à faire, l’idée m’excitait. J’avais envie d’aimer ça !

Nous avons laissé l’idée murir un peu, pas très longtemps en fait, et puis un jour on s’est « lancés », tout en douceur. Première surprise quand je me suis rendue compte que James était entré tout entier (c’était une de mes inquiétudes, James est bien membré), deuxième surprise quand je me suis rendue compte que… putain ça fait du bien ! Et il n’y avait rien de sale, rien de honteux, on était ensemble, connectés. Sans exagérer je peux dire que c’était un moment magique.

Depuis on a pris de l’assurance et on varie les façons de faire : parfois à la sauvage, parfois en douceur mais toujours complices et à l’écoute.

Alors bon, je vais pas vous refaire tout le mode d’emploi : douceur, caresses, préliminaires, lubrifiant… Le web fourmille d’articles « mode d’emploi de la sodomie ». Moi ce qui me plait c’est que James puisse entrer d’un seul coup sans fioritures, alors évidemment la préparation s’impose. J’ai acheté un joli plug très fifille, avec un joli diamant en plastique, qui fait parfaitement le job. Je le porte un peu avant l’assaut et une fois retiré, il permet à James de rentrer sans peine et sauvagement, comme j’aime (bien entendu on ne prémédite pas tout le temps alors les doigts de James font bien le boulot aussi).

Bref, vous avez compris ? J’aime la sodomie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.