Les hommes seuls en club libertin


Nos aventures libertines / dimanche 3 mars 2019

Hier nous sommes allés au Sun Libertin. Il y avait plus de monde que d’habitude. Beaucoup de couples, de tous les âges et, par conséquent, beaucoup d’hommes seuls (le club est mixte le samedi soir).

Nous n’avons rien contre les hommes seuls et nous sommes bien conscients que ça doit parfois être compliqué pour eux dans des clubs où, il faut bien le dire, les couples sont rois.

Mais il y a quand même un truc qui nous embête, c’est l’attitude de certains qui, du moins pour nous, dessert tous les autres.

Hier, par exemple, nous étions assis dans le jacuzzi en train de nous papouiller et, à deux reprises, deux hommes seuls se sont tour-à-tour collés à nous et ont commencé à laisser traîner leurs mains (de façon très légère il faut bien avouer). Nous n’avions pourtant eu avec eux aucun échange verbal ou de regard qui puisse leur laisser penser que nous étions open pour ça.

Nous aurions largement préféré que l’un ou l’autre nous aborde franchement en cherchant à amorcer une discussion. Nous lui aurions réservé le même accueil qu’à un couple (nous ne sommes pas sauvages et aimons beaucoup nous faire aborder, sinon nous n’irions pas en club).

C’est dommage parce que du coup on se braque un peu et, pour en avoir discuté avec d’autres couples, nous ne sommes pas les seuls.

Plus tard dans la soirée, un autre nous a suivi à 50 cm pendant plusieurs minutes alors que nous tournions dans les couloirs à la recherche d’un coin tranquille. C’est une attitude qu’on retrouve assez sur les sites de rencontres libertines avec des messieurs qui ne lisent pas les profils et qui peuvent se faire trop insistants. Du coup on croise assez régulièrement des profils de couples qui affichent « Messieurs si on a besoin de vous on saura vous trouver » (version soft) ou carrément « Messieurs, si vous venez nous parler, on vous blackliste ». C’est dommage…

Pourtant on aimerait bien tenter l’expérience avec juste un monsieur (ou plus 😇). Mais on est encore assez « timide » et on n’ose déjà pas vraiment aborder les couples, alors un homme… Pfffiou…

Bref, voilà, c’était notre pensée du jour. Vous messieurs qui fréquentez les clubs, nous aimerions bien avoir votre point de vue sur le sujet. Parce que comme dit plus haut, nous ignorons probablement certains codes et ce qui est sûr c’est que nous ne sommes pas dans votre position et que vos envies de libertinage sont aussi respectables que les nôtres.


7 réponses à « Les hommes seuls en club libertin »

  1. Bonjour je m’appel ben je suis séparée depuis un an et depuis toujours j’ai eu des envie de m’essayer au libertinage mon ex conjointe était totalement contre. Hors moi sa me tentait et me tente toujours. J’aimerai trouver une partenaire qui est comme moi qui découvre ou pourquoi pas qui connait déjà. Mai je n’ose pas allée dans un club seul. Pourriez vous me conseiller. Bye a vous 2. Et super votre site.

  2. Bonjour
    Lorsque j’allais un club, ce n’était jamais seul.
    Une foi, ma partenaire est partie fumer dans la salle réservée à cet effet. Et comme je ne fume pas (je ne supporte pas le tabac) je restais assis devant le jaccuzi.
    Un couple est arrivé et je me suis déplacé un peu pour leur faire un peu de place. La femme se posa à côté de moi.
    Puis, après les bonsoirs et comment allez vous et autres çà se passe bien pour toi, nous avons engagé la conversation.
    J’étais assez bien, je bandais légèrement et tout en discutant je me caressais tranquillement.
    Le couple a cru que j’étais seul.
    Elle m’a demandé pourquoi je venais dans ce club de Nice.
    Je lui ai répondu que nous venions souvent.
    Le nous l’a interloqué.
    Je lui ai dit que ma compagne était partie pour fumer.
    Elle parie étonnée que je la laisse seule. Je lui ai répondu que je ne supporte pas la fumée. Et que j’avais confiance en elle.
    Les deux ont apprécié cette réponse.
    Elle me demanda alors si elle pouvait me toucher. Je lui dit oui, et elle me saisi la queue. Je ne bandais pas entièrement. Elle commença à me branler et là, je deviens plus dur. Elle se retourna vers son homme et lui prit sa bite aussi.
    J’aime avoir deux homme dans mes mains me dit elle. Et elle nous branlait tranquillement.
    Revint ma partenaire suivie par deux hommes.
    -la pêche a été bonne lui dis je.
    – la tienne aussi à ce que je vois,
    – moi, c’est le poisson qui est rentré tout seul dans la barque mais je t’ai gardé une place.
    – il m’en faut trois…
    – on risque de chavirer.
    Puis à ces mots, elle rentra dans la barque sur le jambes.
    Elle regarda ma voisine faire et prit le relais.
    Nous avons passé la soirée jusqu’à tôt le matin.

  3. Bonjour merci pour ce témoignage ! Notre première expérience du libertinage aura lieu le 31 décembre prochain (2019)! Dans l’Etablissement de MIKADO à côté de Brive 😉
    Nous y allons plus pour découvrir que dans l’idée de partager, mélangé du moins pour l’instant. Laissons faire le destin

    Nous vous souhaitons que cette première fois se passe magnifiquement bien ! Vous nous raconterez ?
    Madeleine

  4. Bonjour, je viens de lire quelques uns de vos posts (notamment ceux sur le premier trio) et j en profite donc pour vous répondre sur celui ci à savoir les hommes seuls en club ou sauna. Il m arrive d aller dans ces endroits de temps en temps depuis maintenant quelques années et je prends toujours un malin plaisir à observer l attitude des hommes que vous décrivez dans votre post. Au final vous savez, ce n est que le reflet de ce que m on peut voir dans la vie e tous les jours: il y a des goujats et puis il y a des personnes avec un peu plus de finesse, de savoir être. Le goujat mise sur le nombre et se dit certainement que sur le nombre il va bien trouver un couple ok…Perso je préfère une approche un peu plus soft, entamer la discussion avec les gens, connaître leurs envies, voir si elles sont compatibles avec les miennes, etc. Le problème dans les lieux de rencontres libertins c est qu il n y a pas que des libertins. Certains veulent juste tirer un coup comme ils iraient dans un bordel de la frontière espagnole. Libertiner ce n est pas ça, c est partager des plaisirs, des plaisirs qui bien souvent dépassent le sexuel et sont psychologiques ! Au plaisir de discuter de tout cela avec vous !

    "Libertiner ce n est pas ça, c est partager des plaisirs, des plaisirs qui bien souvent dépassent le sexuel et sont psychologiques ! Au plaisir de discuter de tout cela avec vous !"
    Merci Nico d’avoir si bien résumé les choses 😍
    Madeleine

  5. Bonsoir à tout les deux,
    Au moment de cette rencontre, j’étais célibataire et donc je draguais sur des tchats pour un moment de fun. Le contact avec ce couple s’est fait rapidement et assez naturellement, nous étions d’accord sur le fait de se voir en extérieur et étant libertins, ils m’ont proposé le Sun.

    Les premiers moments ont été assez stressant d’une part par la rencontre et ensuite dans ce lieu. C’est facile de faire le malin derrière un clavier mais le réel n’est pas toujours facile à assumer. Mais la soirée fut un franc succès avec pas mal de nouveautés.
    Recommencerai-je ??

    A voir !!!

  6. Bonsoir Lolo,
    Nous sommes bien contents de voir que votre visite au Sun a été une réussite pour vous. On se dit qu’être accompagné d’un couple, ça doit être la « formule » la plus confortable pour un homme « seul » (parce que franchement, malgré ce qu’on a écrit, on reste bien conscients que ce n’est pas forcément évident pour ces messieurs de trouver leur place face aux couples qui sont un peu « tout puissants » en club).
    Cette première expérience vous a t’elle plu ? Qu’est-ce qui vous a amené à tenter l’expérience ? Allez-vous continuer ? Ça fait beaucoup de questions 😁 !
    A bientôt nous l’espérons.
    Madeleine et James 💋

  7. bonsoir
    J’ai eu une expérience avec un couple connu via un site de rencontre. Ce couple adepte du libertinage m’a donné rendez-vous au Sun, et oui nous sommes de Lyon aussi.
    Pour ma part ce genre de rencontre était une première, nous nous sommes retrouvé à l’extérieur pour rentrer ensemble. Ma gêne était plus que palpable mais leur expérience dans ce domaine a finalement eu raison de mes derniers doutes. De moi même je n’aurai pas osé pousser les portes du Sun mais ce soir là peu de monde, les hommes abordant Anne était tous très courtois et à aucuns moments je n’ai senti de la frustration des hommes éconduits mais ce soir là c’est moi qui ai eu droit à ses faveurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.