Les hommes seuls en club libertin


Nos aventures libertines / dimanche 3 mars 2019

Hier nous sommes allés au Sun. Il y avait plus de monde que d’habitude. Beaucoup de couples, de tous les âges et, par conséquent, beaucoup d’hommes seuls (le club est mixte le samedi soir).

Nous n’avons rien contre les hommes seuls et nous sommes bien conscients que ça doit parfois être compliqués pour eux dans des clubs où, il faut bien le dire, les couples sont rois.

Mais il y a quand même un truc qui nous embête, c’est l’attitude de certains qui, du moins pour nous, dessert tous les autres.

Hier, par exemple, nous étions assis dans le jacuzzi en train de nous papouiller et, à deux reprises, deux hommes seuls se sont tour-à-tour collés à nous et ont commencé à laisser traîner leurs mains (de façon très légère il faut bien avouer). Nous n’avions pourtant eu avec eux aucun échange verbal ou de regard qui puisse leur laisser penser que nous étions open pour ça.

Nous aurions largement préféré que l’un ou l’autre nous aborde franchement en cherchant à amorcer une discussion. Nous lui aurions réservé le même accueil qu’à un couple (nous ne sommes pas sauvages et aimons beaucoup nous faire aborder, sinon nous n’irions pas en club).

C’est dommage parce que du coup on se braque un peu et, pour en avoir discuté avec d’autres couples, nous ne sommes pas les seuls.

Plus tard dans la soirée, un autre nous a suivi à 50 cm pendant plusieurs minutes alors que nous tournions dans les couloirs à la recherche d’un coin tranquille. C’est une attitude qu’on retrouve assez sur les sites de rencontres libertines avec des messieurs qui ne lisent pas les profils et qui peuvent se faire trop insistants. Du coup on croise assez régulièrement des profils de couples qui affichent « Messieurs si on a besoin de vous on saura vous trouver » (version soft) ou carrément « Messieurs, si vous venez nous parler, on vous blackliste ». C’est dommage…

Pourtant on aimerait bien tenter l’expérience avec juste un monsieur (ou plus 😇). Mais on est encore assez « timide » et on n’ose déjà pas vraiment aborder les couples, alors un homme… Pfffiou…

Bref, voilà, c’était notre pensée du jour. Vous messieurs qui fréquentez les clubs, nous aimerions bien avoir votre point de vue sur le sujet. Parce que comme dit plus haut, nous ignorons probablement certains codes et ce qui est sûr c’est que nous ne sommes pas dans votre position et que vos envies de libertinage sont aussi respectables que les nôtres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.