Pourquoi ce nom, Chroniques Libertines ?

Last updated on 6 juillet 2020

0 0 voter
Article Rating

C’est vrai ça. Pourquoi ce nom, Chroniques Libertines ? Il y a maintenant un an et demi de ça, lorsque nous réfléchissions à l’idée de faire un blog libertin avec James, notre première préoccupation a été de lui trouver un nom. C’était en décembre 2018. Nous libertinions depuis plusieurs mois déjà et nous trouvions qu’il n’y avait pas assez de sites sur Internet qui répondent à nos interrogations de libertins débutants.

À vrai dire, si, il y en avait. Mais, c’était des magazines en ligne qui écrivaient des conseils à l’emporte-pièce du genre « Mettez du piment dans votre couple en essayant le libertinage ». Ou alors des blogs intimistes un peu trop trash à notre goût. Notez bien qu’on aime bien le trash, mais sur ces sites-là, c’est du hard qui vire à la vulgarité. Et ça, on aime moyen.

Ce que nous recherchions, nous, c’était des avis, des conseils et des récits. Des articles écrits par des libertins, qui, comme nous, avaient une vision sensuelle et érotique du libertinage et de l’échangisme. Nous voyons le libertinage comme un moment d’échange agréable avec une, deux, trois, quatre personnes (ou plus) durant lequel nous nous donnons du plaisir dans la joie et la bonne humeur. C’est cette image que nous voulions trouver.

Brainstorming pour trouver un nom séduisant

Ainsi donc, puisque nous ne trouvions pas le site de nos rêves, nous allions le faire nous-mêmes, c’était décidé ! Il fallait donc lui trouver un nom.

Nous avons assez vite trouvé le « slogan », Petit journal d’un couple libertin débutant. Mais bien entendu, ça n’allait pas bien comme nom pour notre blog. Un peu trop long. Vous serez d’accord pour dire que www.petitjournalduncouplelibertindébutant.fr, c’est juste indigeste.

Alors on a réfléchi à d’autres noms possibles. Je vous passe toutes les idées loufoques qui nous sont passées par la tête. 10 bites pour Madeleine, par exemple. Hmmm… Était-ce bien là l’image que nous voulions renvoyer ? Ou Bienvenue les coquins. Mais bien sûr… Moi ça m’inspirait un peu le club Dorothé. On dégage. Un simple et néanmoins classe Madeleine et James nous a bien tenté, mais ce n’était pas très évocateur de ce dont nous allions traiter.

Mais au bout de quelques jours, nous avons enfin trouvé. Pour être franche, je ne sais plus lequel de nous deux a, pour la première fois, prononcé ces mots Chroniques Libertines, mais ils nous ont plu instantanément. À nos yeux (nos oreilles, pour être précise), ce nom sonnait bien. Ni vulgaire, ni gnangnan, il annonçait bien la couleur de ce que les gens allaient découvrir dans notre futur blog.

Tous les voyants sont au vert pour utiliser le nom Chroniques Libertines

Une vérification rapide sur notre moteur de recherche préféré nous a alors appris que la recherche avec les mots Chroniques Libertines renvoyait vaguement sur un roman de Mireille Calmel intitulé La Marquise De Sade – Chroniques Libertines. Qu’à cela ne tienne, nous ne jouions pas dans la même cour, après tout. D’autant que le nom de domaine chroniqueslibertines.fr était bel et bien disponible. Notre petit blog libertin pouvait supporter un peu de compétition avec Mireille Calmel.

Nous étions bien convaincus que la réciproque était vraie également, nous ne risquions pas de lui faire beaucoup d’ombre, même avec nos récits et nos nouvelles coquines.

Et notre blog, Chroniques Libertines, voit le jour

C’est ainsi que, le 12 janvier 2019, nous avons acheté notre joli nom de domaine. Nous étions donc fin prêts pour mettre en ligne le blog de nos rêves. Le temps de choisir un thème et de définir les différentes rubriques, et nous mettions notre premier article en ligne sur notre petit journal de libertins débutants. Nous étions drôlement contents de nous ce jour-là.

première banniere de chroniques libertines
La bannière de notre site, nous l’avons abandonnée tout récemment.

Et vous savez ce qu’on fait lorsqu’on met un site en ligne pour la première fois ? On vérifie sur Google que les gens vont nous trouver bien sûr ! Loin de nous l’idée de penser apparaître en première page dès les premiers jours, mais bon, c’est comme ça, on est allés voir.


Et là, surprise ! Raaa non, je vois bien dans vos yeux ébahis que ce que vous pensez « Vos chroniques libertines arrivent en première page ?! ». Que nenni ! Bien au contraire. Parce que désormais, aux côtés de Mireille Calmel, un autre roman venait de faire son apparition. Et son titre ? Je vous le donne en mille : Chroniques Libertines… Pas de bol. Ce roman est sorti dans les librairies le 7 janvier 2019, soit seulement 5 jours avant que nous ne baptisions notre blog.

Je vais être honnête, il est probablement très bien et, de ce que je peux en lire sur le net, a plutôt un contenu qui s’harmoniserait bien avec notre ligne éditoriale. Mais, non, non, je ne l’ai pas lu. Petite rancune mal placée ? Probablement. Car, maintenant, nous devons nous bagarrer « contre » Mireille Calmel et Sophie Pandemos pour revendiquer, nous aussi, la place de nos chroniques dans les moteurs de recherche.

Petites chroniques deviendront grandes


Alors bon, restons humbles, nous savons très bien que nous ne pouvons pas compétiter avec les grosses librairies en ligne qui font la promotion des romans de Mireille Calmel et Sophie Pandemos. Mais nous espérons, qu’avec le temps, article après article, nous arriverons à hisser nos chroniques libertines en haut des résultats de recherche. Ainsi, vous serez plus nombreux à nous lire, nous encourager et nous dire ce que vous aimeriez trouver, à votre tour, dans notre petit blog de libertins débutants.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Écrit par :

Petite brunette, Madeleine écrit des billets et règle les questions techniques du site.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments